Comment se déroule un baptême en parapente ?

Comment se déroule un baptême en parapente ?

Le parapente est l’une des multiples activités aériennes les plus appréciées. Il se pratique un peu partout dans le monde. Si c’est votre première fois, vous devez certainement vous poser plusieurs questions. Cet article répond à toutes les questions que vous pouvez vous poser et vous dit comment se déroule un baptême en parapente.

Les différentes étapes du premier vol en parapente

Pour découvrir pour la première fois cette activité, le vol en parapente biplace est l’idéal. La durée de ce vol dépendra principalement de l’intensité du vent. S’il est assez fort, le vol pourra durer assez longtemps. Le baptême en parapente se fait en plusieurs étapes.

  • Retrouver l’instructeur

Pour démarrer, vous devez prendre un rendez-vous avec le moniteur de parapente et le rejoindre. La plupart du temps, l’école de parapente est le point de rencontre. Vous pouvez aussi le rejoindre directement sur le point de départ ou alors sur un parking à proximité.

  • Se rendre sur le lieu de décollage

Votre instructeur vous conduit sur le sommet, l’endroit d’où vous vous envolerez. La majorité des écoles sont équipées de navettes dont ils se servent pour vous y conduire en groupe. Dans certains cas comme en montagne, vous pouvez faire usage des remontées mécaniques pour vous rendre sur le col.

  • Bien se préparer et s’équiper

Votre instructeur vous aidera à enfiler le harnais. Le moniteur vous expliquera ensuite en détail comment se passera le vol ainsi que les mesures de sécurité. Le professionnel vous briefera sur les éléments en mesure d’influencer le vol à savoir : le vent, les conditions météorologiques. Il procède ensuite à l’installation de l’air de parapente et s’accroche à vous.

  • Décoller et profiter

Votre instructeur vous explique tout ce que vous devez faire. Avec le moniteur, vous ferez une course de quelques mètres pour prendre de l’élan. En hiver vous glisserez en skis. À l’issue de cette petite course, vous décollerez. Profitez du moment et admirez le paysage sous vos pieds.

  • L’atterrissage

Après un long moment de bonheur dans les airs, c’est le moment de redescendre. L’instructeur fait en sorte de vous faire atterrir en douceur.

Ce qu’il faut savoir

Le parapente est une activité intense qui vous donne la possibilité de vivre des expériences intéressantes. Pour une première fois, l’assistance d’un professionnel est obligatoire et nécessaire. Des moniteurs de parapente expérimentés de la fédération français de vol libre vous apprendront les bases ainsi que les règles et notions essentielles à connaître. Le matériel de parapente même a un poids qui varie entre 5 et 15 kg et il est composé de plusieurs éléments :

  • Le tissu
  • La sellette
  • Le frein
  • L’anémomètre
  • Les suspentes
  • Le variomètre
  • L’altimètre
  • Et la boussole.

Le vent et le soleil sont les principales sources d’énergie qui vous permettront de voler.

Les plus beaux lieux pour son premier vol en parapente

Plusieurs lieux sont appropriés pour faire du parapente, spécialement lorsqu’il s’agit d’une première fois.

  • Le Lac d’Annecy

Situé en Haute-Savoie, ce lieu d’exception vous accueille pour votre baptême en parapente. Vous y découvrirez d’en haut la chaîne du Mont Blanc, les Aravis et toutes les montagnes bordant le lac d’Annecy, un lieu mythique pour faire votre baptême de parapente en Haute Savoie.

  • Les volcans d’Auvergne

Rendez-vous au Puy-de-Dôme et survolez les volcans en parapente. Ces moments seront à la fois intenses et très plaisants. Vous survolerez la chaîne des puys. L’école de parapente Aéroparapente vous accueillera et vous fera découvrir les joies du parapente en toute sécurité.

  • Le Pic de Midi

Découvrez le pic de midi ainsi que le paysage magnifique des Hautes-Pyrénées.

Les conseils

Si le parapente est une activité qui vous séduit et que vous avez prévu de vous y mettre, voici pour vous quelques conseils utiles. L’un des points essentiels pour faire du parapente est de bien choisir votre matériel. Pour ce faire, prenez le soin de vérifier le niveau d’homologation. En effet, il peut s’avérer dangereux d’user d’un matériel difficile à manier et non adapté à votre niveau. Vous trouverez les informations nécessaires sur l’aile de l’appareil.

Aussi, pour faire du parapente, il est conseillé de suivre un stage. Cette formation vous permettra d’acquérir les bonnes notions.

Comme vous avez pu le constater, il existe plusieurs destinations intéressantes pour un baptême en parapente. Choisissez l’une d’entre elles pour vivre une expérience hors du commun. N’oubliez pas de suivre les règles et instructions du moniteur.

Les commentaires sont clos.